• Dominique Levacque

    Dominique Levacque appartient à cette lignée d’organistes aveugles dont l'origine se situe au XIXème siècle, organistes réputés qui ont été élèves à l'Institut National des Jeunes Aveugles de Paris et, pour certains, également professeur dans cet établissement. Comme ses prédécesseurs, après avoir été élève à l'INJA, notamment dans les classes de Georges Robert, en piano et en orgue, Dominique Levacque passe par le Conservatoire Supérieur de Musique de Paris et en sort diplômé en piano et en histoire de la musique. Les conseils de la musicologue et musicienne Brigitte François-Sappey le décident à se consacrer plus spécifiquement à l'orgue. Il travaille alors auprès de Louis Thiry à Rouen et y obtient son prix à l'unanimité.

    Organiste titulaire de l'église Saint-Symphorien de Versailles, il enseigne également l'orgue, le piano et l'harmonie à l'institut des Jeunes Aveugles de Paris depuis 2002 et est titulaire de l'orgue de cet établissement.

    Le répertoire baroque auquel il se consacre en premier l'amène notamment à enregistrer le Klavierübung III de Jean-Sébastien Bach à Notre-Dame des Blancs Manteaux (Paris). Une rencontre déterminante en 2007 infléchit ses propositions artistiques et élargit son répertoire et sa recherche aux compositeurs allant du milieu du XIXe au XXe siècle, ainsi qu'au répertoire symphonique français. En effet, Michael Grüber, responsable du bureau de gestion des orgues en Europe, remarque la grande richesse du jeu de Dominique, la rigueur de ses interprétations et sa virtuosité. Suivront des concerts en France et en Allemagne, une tournée en Hongrie remarquée du public et de la presse, autour d'œuvres de Franck, Vierne, Widor, Litaize, Langlais …

    Mais Dominique Levacque ne s'arrête pas là et explore également la création contemporaine. Il consacre une place de choix à la musique virtuose de Robert Helmschrott, interprète avec un percussionniste un concerto pour vibraphone d'Emmanuel Séjourné et travaille avec le compositeur ukrainien Kamil Tchalaev pour la création de Trionze –pièce pour orgue seul- et du Requiem pour orgue, ensemble instrumental et chœurs. Avec Kamil, Dominique créée également un Concerto pour 4 claviers (2 pianos dont un du début du XXème, harmonium et orgue) avec cordes, dans une scénographie spatialisée. Son enregistrement du Livre d’Orgue pour le Temps de la Passion de Jacques Pichard pour le label Triton est diffusé en radio et accueilli très favorablement par la presse écrite.

    Ses collaborations artistiques sont multiples, à l'image de sa curiosité musicale ; il accompagne régulièrement des chœurs dans leurs interprétations de musiques sacrées, d'opérettes, de gospels ou d'autres morceaux de musiques actuelles. Depuis 2015, Dominique fait équipe en duo "Vox humana" avec la basse Bertrand Bontoux, (Accentus, Arts Florissants…). Il projette de réaliser un marathon Louis Vierne en 2017 avec l’intégrale des 6 symphonies.


  • Jean-Didier Desvignes, dit Dierdy

    Retour sur la carrière et l’œuvre de Jean Didier Desvignes, dit Dierdy, chanteur de music hall et éditeur de musique, né au Creusot le 25 mai 1900 et mort le 27 décembre 1965,

    Qui joua un grand rôle auprès de René de Buxeuil, à l'UGAMPA.

    Ecouter Dierdy...

     

    Lire la suite...


  • Pour tout savoir su Denis Pons, visitez son site :

    http://www.la-gerbereliee-art-astro.com/

    Lire la suite...


  • Les concerts, les expositions, les spectacles proposés par l'UGAMPA, ou avec ses artistes membres,

    à ne pas manquer...


    Lire la suite...


  • Pianiste auteur compositeur interprète.

    vf-nb-1.jpg

    Lire la suite...






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires